Il y a deux semaines Emily Ratajkowski a lancé sa marque de maillot de bain. Cependant, sa collection fait déjà polémique. Deux de ces modèles semblent s’être un peu trop inspiré des produits de la créatrice Lisa Marie Fernandez.

Le premier produit qui pose problème est un maillot une pièce avec des ouvertures sur le milieu du ventre liée par des nœuds, que la créatrice propose à la vente depuis un moment déjà. Le mannequin américain propose sa version de ce même modèle nommé « The Cardiff » à la différence qu’elle l’a décliné en noir et en marron à poix blanc. L’autre modèle est un haut de maillot à manches courtes bouffies.

 

Melodie and Riley are bikini ready for this Memorial Day holiday weekend in the NEW Madras bikinis… #lisamariefernandez #bikini #👙 #spring2016collection

Une publication partagée par Lisa Marie Fernandez (@lisamariefernandez) le

 

Swim by me 🖤 shop the link in bio @inamorataswim

Une publication partagée par Emily Ratajkowski (@emrata) le

On ne peut nier la similitude entre les différents modèles. La créatrice a décidé de ne pas se laisser faire. Elle a donc, dans un premier temps envoyée un courrier à l’intention du mannequin lui intimidant de cesser toute commercialisation des deux modèles comme le rapporte Business of Fashion, ce lundi 27 novembre 2017.

Aux Etats-Unis, il n’existe aucune protection concernant la propriété des designs des vêtements, cependant comme la marque du modèle livre à l’international, la créatrice a pu s’appuyer sur deux  certificats obtenus en mai 2015 par l’European Union Community Design Registration lui garantissant l’exclusivité de ces créations jusqu’en 2020. Après cette date, elle pourra demander une prolongation de 25 ans maximum. Et toc!

La marque du mannequin avait jusqu’au 22 novembre pour répondre et cesser de vendre les modèles incriminés et au vu des récentes publications du mannequin sur Instagram, la demande n’a pas été prise en compte. Ce sera donc à la justice de trancher cette affaire.

 

THIS WEEK @inamorataswim

Une publication partagée par Emily Ratajkowski (@emrata) le

Qu’en pensez-vous ?